CC 51 : NON à sa destruction

Mardi 23 mars au matin une vingtaine de militant(e)s SUD santé-sociaux ont diffusé aux responsables des établissements FEHAP qui participaient à leur AG annuelle à la Mutualité une lettre ouverte leur demandant de ne pas voter en faveur d’un projet dit de "rénovation" de la convention collective qui en réalité en liquide les principaux acquis.

En effet au nom de difficultés budgétaires et de concurrence entre établissements, la convention ne fixerait dorénavant, si ce projet était adopté, que des coefficients planchers laissant libre chaque établissement de complèter ou non la rémunération en fonction de sa situation financière. C’est la fin programmée du caractère national de la cc51 qui garantit les mêmes droits à tous les salariés surl’ensemble du territoire.

la CGT a aussi distribué une lettre ouverte assez semblable sur le fond.


f

Pièces-jointes

Mots-Clefs Associés

Cet article parle de

Conventions Collectives