Accueil > Commissions > Commission Psy

Commission Psy

Défendre des soins relationnels de qualité pour les personnes atteintes de troubles psychiatriques, c’est se battre autant pour les malades, leurs proches, que pour les professionnel·les de santé engagé·es à leur côté : c’est contribuer à notre projet de transformation sociale.
Partagée entre son souci du soin et les exigences sécuritaires imposées par les gouvernements successifs, écrasée par la pression budgétaire, confrontée à des files d’attente qui explosent, au manque de lits d’hospitalisation, à l’insuffisance de structures d’hébergement adaptées, la psychiatrie souffre. Et nous, soignant·es, avons notre mot à dire !

  • Présentation
    Notre commission, en accord avec les orientations fédérales, contribue à la réflexion sur l’évolution des soins psychiatriques au sein de notre société. Dans un contexte d’austérité et de productivisme exacerbé, il est indispensable de trouver des solutions pour lutter contre les discriminations ou l’exclusion que subissent les patient·es atteint·es de troubles mentaux et/ou de maladies psychiatriques.
  • Fonctionnement
    La commission se réunit en moyenne 4 fois par an, sur une journée (ses membres sont mandaté·es par leur syndicat départemental).
    Entre ces moments de réunion, nous travaillons à plusieurs et à distance aux positions que nous défendons à travers nos écrits et notre action syndicale dans les établissements où nous travaillons.
  • Actions de la commission
    Nous proposons des outils de compréhension et d’action pour notre fédération. Nos analyses et propositions alimentent le débat, dans une volonté de prise de conscience, par des biais divers : articles, tracts, etc.
    Nous prenons toute notre place dans la réflexion actuelle sur la psychiatrie : défense de la psychiatrie publique, défense de la politique de secteur, défense des droits des patient·es (limitation des soins sans consentement, limitation du recours à l’enfermement, à l’isolement, abolition de la contention), opposition aux fermetures de lits et services répondant aux besoins, opposition au triage des enfants en pédopsychiatrie, opposition à l’hégémonie des lobbys d’une psychiatrie biomédicale et scientiste qui se veut hégémonique, opposition à la marchandisation des soins…
    En lien avec l’actualité, nous participons aux actions locales ou nationales, dès que possible dans des cadres unitaires.
    Retrouvez l’ensemble des articles, tracts et mobilisations parlant de nos combats sur cette page.
  • Nos textes
    La commission psy publie régulièrement ses analyses et tracts sur le site SUD Santé Sociaux, sous l’onglet Commission psy ou sur cette page.

Crédit Photo : Thierry Flamand 2019

Rapport parlementaire Wonner-Fiat sur l’organisation de la psychiatrie Dénoncer la crise pour continuer la casse

A la suite des mobilisations du secteur psychiatrique de 2018 et de début 2019, le gouvernement a choisi de temporiser la réponse aux revendications des salarié·es mobilisé·es en lançant la rédaction d’un rapport parlementaire (un énième). Rendu public en septembre 2019, sans aucune surprise, ce rapport ne fait qu’encourager la poursuite des politiques libérales responsables de l’état catastrophique de la psychiatrie publique aujourd’hui. La crise sanitaire du Covid 19 ne change rien à notre analyse, elle renforce et consolide notre détermination.

Tract : rapport Wonner-Fiat sur la psychiatrie