Accueil > Actu > Les salarié-e-s du nouvel hôpital de Jossigny (...)

Les salarié-e-s du nouvel hôpital de Jossigny déjààl’agonie !

Catégorie : Actu | 0 commentaire(s)


Les salariés de l’hôpital de Jossigny (77), sont toujours mobilisés pour dénoncer les dysfonctionnements du centre hospitalier de marne la vallée, le manque d’effectif, la privatisation des services.
Le centre hospitalier a ouvert mi-novembre sur un territoire en pleine explosion démographique. Il devrait àterme couvrir un territoire de 450 000 habitants. Son ouverture s’est accompagnée d’une restructuration, dans un contexte d’un plan de retour àl’équilibre financier.

De nouvelles organisations de travail ont été mises en place sans concertation avec les personnels directement concernés, et sans prendre en compte les nouvelles contraintes architecturales. La prise en charge optimale des patients n’est plus assurée. Faudra t-il encore attendre encore un drame sur un hôpital public pour mettre un terme àla course effrénée àla rentabilité. (déjà6000 signatures d’usagers mécontents àce jour).

La CGT et Sud Santé dénoncent les sous-effectifs chroniques et les risques qu’ils engendrent pour la sécurité des patients et des personnels, et pour la qualité des soins.
La logique comptable qui s’applique àtous les hôpitaux de France, supplante les logiques médicales et humaines. Elle conduit àla diminution de l’offre de soin par mesure d’économie plutôt que de répondre aux besoins réels de santé de la population.
Cette logique comptable ne tient pas compte des caractéristiques démographiques, sociales, sanitaires de populations et des configurations géographiques des territoires. Il s’agit dune marchandisation de la santé.

La direction de l’hôpital de Marne la Vallée suit aveuglément les directives ministérielles et ne tient aucun compte de la spécificité du contexte hospitalier.
Pour la CGT et Sud Santé, la rentabilité àtout prix conduit directement àdiminuer la qualité des soins ; Supprimer du personnel, c’est supprimer les personnes qui doivent assurer la sécurité des patients et la qualité des soins.
Cette quête de la rentabilité au nom du libéralisme économique se fait aux dépens des patients et des conditions de travail du personnel ! Le personnel est contraint de travailler dans l’urgence et en surcharge de travail, la qualité des soins s’en ressent.

La CGT et Sud Santé de l’hôpital de marne la vallée exigent l’arrêt des restructurations et l’embauche de personnel, toutes catégories confondues, pour assurer avec efficacité et humanité la mission de service publique de l’hôpital de Jossigny.

La CGT et Sud Santé demandent au gouvernement de mettre un terme àla réduction systématique des personnels dans les établissements de santé publique et d’abroger la loi HPST.





Autres brèves

Toutes les brèves publiés dans cette rubrique