Accueil > Actu > 78, 13, 37 au fil des luttes la colère (...)

78, 13, 37 au fil des luttes la colère monte

Catégorie : Actu | 0 commentaire(s)


Indre et Loire 37

Le personnel de l’EHPAD Korian des Fondettes est en grève depuis samedi
(cf blog SUD Korian http://wp.me/p3lcfL-GyI) .

Le SD du 37 a déjàapporté son soutien et épaulé des grévistes qui sont seuls sans sections syndicale.

La mise en relation est en train de se faire pour construire et tisser des liens inter sections SUD Korian.

Yvelines 78

HOPITAL GERONTOLOGIQUE et MEDICO – SOCIAL de PLAISIR – GRIGNON

L’HEURE EST GRAVE… …PREPARONS LA RIPOSTE !!!

La Direction nous a annoncé l’existence d’un déficit de 1 400 000€ sur le budget H (Pôle Médecine Polyvalente Gériatrique et Pôle Médecine Physique Réadaptation) soit 6% du budget alors que le déficit ne devrait pas excéder les 3% (Tiens cela ne vous rappelle rien ce chiffre de 3% ???).

Ce déficit correspond à :
 Un déficit structurel de 700 000€ sur le Pôle MPR (Ce qui arrive quand on fait confiance aux autorisations d’ouvertures de lits avec une simple promesse orale de financement !).
 Un déficit de 400 000€ sur le budget H par le non reconduction de cette somme provenant du Fond d’ Intervention Régional (Merci l’ARS !!!).
 Un déficit de 300 000€ de frais financiers sur l’emprunt pour la construction du Centre de Médecine Gériatrique (Etonnant que ces frais n’aient pas été anticipés !!!).

La Direction impose de réduire le déficit àmoins de 700 000€ en gelant pour une période indéterminée 20 lits sur Cézanne-Réunion et 10 lits sur Verlaine (Pour ne pas parler de fermetures de lits !!!) et en augmentant l’activité sur Matisse (Bonjour les cadences !!!). De plus celle-ci veut supprimer le recours aux heures supplémentaires y compris pour les médecins…………………………………………
Et bien entendu des suppressions de postes par le non renouvellement des contrats des agents en CDD (pour nous cela correspond àdes licenciements déguisés).

Selon les informations glanées ici et là, 30 voire 40 postes sont menacés dans les catégories soignantes, administratives, logistiques et techniques. Cela risque de concerner nos collègues contractue-lles de tous les services de l’établissement (il faudra bien “recaser†les agents titulaires dont le poste sera supprimé)

Il semblerait que la Direction ait privilégié la réduction drastique des moyens sur 6 mois plutôt que de demander l’autorisation d’étaler la réduction du déficit sur 2 ans (Bonjour le courage !!!)

Nous ne pouvons accepter ce Diktat de l’ARS et de la Direction !
Nous avons déposé un préavis de grève pour le vendredi 6 juin afin que vous puissiez exprimez votre indignation et votre colère devant ces injustices qui vont toucher encore une fois les plus précaires d’entre nous.

Bouches-du-Rhône 13

La psychiatrie ose dire NON.
Suite àl’appel des infirmiers de nuit, soutenus par le syndicat SUD SANTE, la participation massive des agents du pôle centre àl’AG du 21 mai et leur détermination a conduit le Directeur Adjoint àles recevoir en urgence.

Il a annoncé :
- Suppression de 13 équivalents temps plein sur le pôle centre
- Le référentiel MCO de calcul des effectifs est applicable pour tous sur la base d’occupation des lits 100%, sans tenir compte de l’absentéisme
- Mise en place d’un pool àpartir des effectifs existants sur pôle sud et centre, sans aucune garantie d’un pool spécifique de psychiatrie, peut-être même d’un pool général
- Quid des urgences de demain et des restructurations de l’extra hospitalier que nous savons dans les cartons depuis belle lurette
Etc etc…

Ensemble, construisons la résistance contre le plan d’austérité exigé
Faire mieux avec encore moins, c’est l’impossible demandé àun personnel travaillant àflux tendu, depuis déjàde nombreuses années !





Autres brèves

Toutes les brèves publiés dans cette rubrique