Accueil > Actu > 1ère nuit de grève aux Hôpitaux de Saint-Maurice

1ère nuit de grève aux Hôpitaux de Saint-Maurice !

Catégorie : Actu | 0 commentaire(s)


1ère nuit de grève aux Hôpitaux de Saint-Maurice !
Lundi 10 mars, àpartir de 20h, 70 agents de nuit, infirmiers et aides-soignants, ont répondu àl’appel àla grève lancé par les organisations syndicales SUD Santé Sociaux et CGT. Cette situation inédite résulte d’une organisation du travail la nuit qui, faute d’effectifs suffisants, expose soignants et patients àune mise en danger permanente. La direction, soutenue par les chefs et coordinateurs de pôle, institutionnalise et normalise la pénurie : une infirmière seule pour 3 unités d’hospitalisation, soit plus de 50 patients ! De fait la surveillance et les soins incombent aux seuls aides-soignants, au-delàde leur propre champ de compétences, mettant ainsi leur diplôme en jeu en cas de pépin ! A cette situation de pénurie s’ajoute une gestion calamiteuse et non réglementaire des plannings, si bien que les agents ne peuvent pas planifier leurs congés annuels et repos compensateurs.
Une direction incompétente !
Le préavis de grève avait été envoyé dès le 17 février et pourtant les assignations n’avaient pas été organisées. Les personnels grévistes, mobilisés mais néanmoins soucieux de la continuité des soins, sont donc allés se déclarer en grève et ont été assignés sur place à21h par la Directrice des Soins et l’administrateur de garde. Le Directeur Général, interpellé le lendemain en CTE persiste et signe ! Il se dédouane de ses obligations en matière d’organisation du service minimum en cas de grève !
Une séance de négociation stérile !
Une délégation de 10 agents avait été reçue dans la journée et une nouvelle fois confrontée àl’incapacité de la direction àformuler ne serait-ce que l’esquisse d’une réponse posée officiellement depuis plus d’un an. La direction considère que l’organisation du travail la nuit, la définition des effectifs requis et minimum, ne relève pas de la compétence des instances représentatives du personnels, CTE et CHS-CT.
Une nouvelle nuit de grève
Les personnels ont voté le principe d’une nouvelle nuit de mobilisation, àlaquelle ils invitent les personnels de jour, concernés de la même façon par le manque d’effectifs et son incidence directe sur les conditions de travail, la qualité et la sécurité des soins. Ils appellent le mardi 1er avril usagers et collègues des autres établissements franciliens àun grand barbecue de la colère, conscients que les difficultés qu’ils rencontrent sont les mêmes partout. Une nouvelle assemblée générale la précédera le jeudi 20 mars, à19H30, devant les locaux syndicaux.
Contacts :
SUD Santé sociaux : 01 43 96 60 54, CGT : 01 43 96 60 57





Autres brèves

Toutes les brèves publiés dans cette rubrique

Recherche sur le site

En lutte Concernant

Nos Actions Syndicales